loading

L'acupuncture dans la Médecine Traditionnelle Chinoise

L'acupuncture

L'acupuncture est sans aucun doute la technique de la MTC la plus connue en France bien qu'elle ne représente qu'environ 15 à 20% de la médecine traditionnelle chinoise.
Le mot "acupuncture" vient du latin "acus pungere", littéralement "piquer une aiguille". (on trouve parfois "acuponcture" mais c'est étymologiquement faux).
Cette technique antique (preuve d'une forme primitive d'acupuncture sur Ötzi, l'homme des glaces, il y a 5300 ans !), se repose sur les bases théoriques de la Médecine Traditionnelle Chinoise (et non de la médecine moderne). Et, surtout, sur le système des méridiens, véritable 'réseau électrique' de notre corps. Certains points de ce réseau sont remarquables et possèdent des propriétés qui les rendent utiles en pratique clinique. Ces points ou 'points d'acupuncture' peuvent être stimulés à l'aide d'aiguilles très fines (généralement 0,2 à 0,3 mm de diamètre en occident, jusqu'à 0.4 ou 0.5 mm en Asie). En combinant astucieusement ces points, l'acupuncteur obtiendra un effet thérapeutique puissant. L'acupuncture recouvre, à elle seule, la possibilité de soulager un grand nombre de troubles. Les praticiens, par association de l'acupuncture, du massage Tui-Na et/ou de la phytothérapie disposent d'une forte puissance de traitement. Un acupuncteur, outre les désinfections cutanées systématiques, doit utiliser des aiguilles stériles à usage unique. Il existe des substituts traditionnels ou plus modernes à l'acupuncture réalisée avec des aiguilles : la digipression (stimulation des points avec les doigts ou des instruments généralement en bois, parfois en métal) qui se retrouve dans le Tui-Na et reste une technique traditionnelle. On la retrouve parfois sous les vocables digipuncture (ou digitopuncture) ou acupression. Ces termes sont inexacts car signifiant respectivement 'piquer avec le doigt' et 'appuyer avec une aiguille'. Il est également possible de stimuler les points d'acupuncture par un courant électrique faible on parle alors d'électropuncture ou d'électrostimulation.

L'électropuncture ou électrostimulation

Parmi les caractéristiques physiologiques des points d'acupuncture s'en trouve une remarquable : ils présentent une résistivité (caractéristique proche de la résistance électrique) moindre. Cela leur donne une sensibilité particulière à la stimulation électrique. La technique consiste à stimuler le ou les points sélectionnés avec un petit appareil qui fait alors circuler un courant faible par contact avec la peau. Il existe deux méthodes d'électropuncture dont l'une permet de stimuler les points sans aiguilles tout en restant remarquablement efficace.
Bien que non traditionnelle, cette méthode n'est pas très récente : on trouve des traités datant de 1887 !
L'électrostimulation est également utilisée en aculifting (Cf. Aculift) où la "sonde" (extrémité arrondie qui entre en contact avec la peau) est remplacée par une "sonde esthétique" large.

Pour plus d'information sur les techniques et leurs applications voir les articles du Blog (à venir)

Prendre RDV

Acupuncture