loading

Les autres techniques de la Médecine Traditionnelle Chinoise

Voici une liste non exhaustive des différentes pratiques que l'on peut trouver en Médecine Traditionnelle Chinoise. Elles sont, la plupart du temps, rattachées à une grande famille (généralement Acupuncture ou Tui-Na). Néanmoins elles constituent un complément indispensable aux techniques les plus courantes.

Les ventouses

Revenues sur le devant de la scène grâce à de nombreux athlètes, les ventouses sont utilisées depuis des millénaires (les premières ventouses en verre auraient été utilisées en Egypte aux alentours de 1550 Av JC).
En terme de MTC, les ventouses 'statiques' sont utilisées pour 'libérer la surface des agents pathogènes' tels que le Vent, le Froid, la Chaleur ... Qui se retrouvent fréquemment dans des troubles pulmonaires, des manifestations dermatologiques ou des montées de fièvre pour ne citer que ces exemples. Elles servent également à 'lever les stases' (comprendre faire circuler) dans des cas de douleurs localisées ou pour favoriser la récupération après effort. On les utilisera par exemple dans les douleurs de dos de tous types.
Elles peuvent être posées sur des points d'acupuncture ou sur des zones de douleur. Dans certains cas, le praticien les fera glisser sur la peau si les zones sont importantes.
On notera que des applications esthétiques sont aussi possibles que ce soit sur les rides (cf. Aculift) dans des méthodes d'aculifting ou sur la cellulite dans le cadre de programmes minceur (Cf. Minceur).

Les Moxas

Le moxa traditionnel revêt plusieurs formes (bâton, vrac, boulette ou 'grains de riz') et est composé d'armoise. Cette plante a été choisie, entre autres, pour la stabilité de sa température de combustion.
Le principe général de la moxibustion est de réchauffer des points d'acupuncture des portions de méridiens ou des zones du corps. Il existe plusieurs méthodes d'application. Les plus courantes sont le moxa sur aiguille lors d'une séance d'acupuncture, le bâton moxa qui sera approché d'un point d'acupuncture spécifique ou déplacé le long d'un méridien ou encore la boîte à moxa qui peut couvrir des zones plus ou moins larges (ventre ou lombaires par exemple) selon la taille de la boite.
En terme de MTC, la moxibustion est utilisée pour un large éventail d'applications dont : réchauffer (remonter le Yang) et disperser (faire circuler).

Le Gua Sha

Le Gua Sha (ou guasha) est à la fois le nom de l'instrument (traditionnellement en corne) et de la technique.
Littéralement Gua Sha signifie "gratter la maladie". Il est utilisé par frottements ('grattements') sur des zones plus ou moins larges du corps. C'est une technique très populaire dans les hôpitaux et cliniques en Chine. Elle est utilisée pour réduire les douleurs (effet antalgique) ou 'chasser les agents pathogènes externes' (Froid, Chaleur, ...). Les zones de frottements ne suivent pas nécessairement des trajets de méridiens ou des points d'acupuncture.
Plus récemment, elle venue, sous une forme beaucoup plus légère (la forme traditionnelle laisse des marques très visibles, mais temporaires, sur la peau), compléter les soins esthétiques. Cette action n'est pas nouvelle car elle appartient depuis longtemps aux techniques d'aculifting (Cf. Aculift).

Pour plus d'information sur les techniques et leurs applications voir les articles du Blog (à venir)

Prendre RDV

Ventouses Moxa Moxibustion Gua Sha Moxa Moxibustion Ventouses Gua Sha Gua Sha Ventouses Moxa Moxibustion